Loading...

Poème champetre (acrostiche:naturelle) de Epsilon

Nos vaches sont là, dans la prairie

A brouter l'herbe fraiche des prés

Tôt ou tard, elles reviendront ici

Un peu plus tard, pour pouvoir rentrer

Rien que de les voir se balader

En moi apparait beaucoup de joie

Loin de moi l'ordre de les stoppées

Le fait de les faire partir de là

En moi provoque un grand chagrin

                                    Epsilon


Fil d'actualité

Février 14 '15
Ce poème m'est venue comme ça, sans raison.
Février 15 '15
Pas mal! Enfin un poème sur les vaches! (Personnellement, j'aime bien la bouse.)
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

par Epsilon
Ajouté Février 14 '15

Noter

Votre note :
Total : (1 votes)

Archives